Plafond salarial en Suisse

Ce qu'il se passe dans les autres patinoires du pays, dans le bureau du juge unique, en équipe nationale...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
plouf
Messages : 2204
Inscription : jeu. 22 sept. 2011 18:16
Contact :

Plafond salarial en Suisse

Message par plouf » ven. 5 févr. 2016 14:07

Je réagis à l'excellente suggestion de Brett Regali de parler du plafond salarial.
http://1905.ch/content/un-plafond-salar ... witzerland

Je le rejoins dans sa conclusion que cela serait certainement bon pour le championnat suisse, mais que cette révolution prendra des lustres pour être accepté par la majorité des clubs.

Avant d'arriver à une solution aussi restrictive tel que le plafond salarial, il existe d'autres solutions afin d'essayer d'atténuer ces grands différences des moyens mis à la disposition des équipes et d'arriver à une compétition plus "sportive".

On pourrait commencer par rendre obligatoire la communication sur les budgets des clubs. Ensuite, en précisant le montant total attribué à la première équipe et enfin une transparence complète sur les salaires touchés par les joueurs et le staff technique. Le public pourra ainsi avoir un meilleur jugement sur la prestation des joueurs et du staff technique par rapport à leur rémunération.

Un autre point essentiel est le nombre de joueurs étrangers. Nous savons que ce système est illégal selon le droit suisse et qu'il est protégé par un accord des clubs. Toutefois, Le système actuel où tous les fils de... obtiennent une licence suisse devient ridicule. Il augmente les salaires des joueurs suisses de manière disproportionné par rapport aux salaires des joueurs dans d'autres championnat, à titre d'exemple Vermin a récemment indiqué que son salaire actuel en amérique de nord est inférieur à 50% à ce qu'il gagnait à Bern.

Il existe certainement d'autres solutions que des professionnels connaissent certainement (le problème étant que la ligue est remplie d'amateur). Toutefois, ces solutions intermédiaires décrites au-dessus existent et devraient plus facilement trouver une majorité auprès des clubs.
Dernière édition par plouf le ven. 5 févr. 2016 15:26, édité 1 fois.

George Bastl
Messages : 421
Inscription : mer. 14 mai 2014 11:09

Re: Plafond salarial en Suisse

Message par George Bastl » ven. 5 févr. 2016 15:09

plouf a écrit : On pourrait commencer par rendre obligatoire la communication sur les budgets des clubs. Ensuite, en précisant le montant total attribué à la première équipe et enfin une transparence complète sur les salaires touchés par les joueurs et le staff technique. Le public pourra ainsi avoir un meilleur jugement sur la prestation des joueurs et du staff technique par rapport à leur rémunération.
Rendre public les budgets des clubs n'aidera certainement pas à faire baisser les salaires. Ça n'empêchera pas l'un ou l'autre milliardaire ne sachant pas quoi faire de son argent de payer très cher pour engager tel ou tel joueur.
Ça donnera juste un moyen de plus au supporter aigri de dénigrer l'un ou l'autre joueur. (Et ça te permettra surtout d'enfin pouvoir publier sur ton blog un article concernant les budgets des clubs de LNA avec des chiffres à peu près solides :twisted:).
Un autre point essentiel est le nombre de joueurs étrangers. Nous savons que ce système est illégal selon le droit suisse et qu'il est protégé par un accord des clubs. Toutefois, Le système actuel où tous les fils de... obtiennent une licence suisse devient ridicule. Il augmente les salaires des joueurs suisses de manière disproportionné par rapport aux salaires des joueurs dans d'autres championnat, à titre d'exemple Vermin a récemment indiqué que son salaire actuel en amérique de nord est inférieur à 50% à ce qu'il gagnait à Bern.
En même temps, il faut que le "fils de" prouve qu'il a sa place en LNA. Robin Leblanc a beau être "fils de", il ne s'est jamais pleinement imposé en LNA. Idem pour Gustafsson (pour d'autres raisons certes). Michael Dupont (fils de Normand Dupont) n'a jamais joué en LNA (ou sur le banc de Gottéron cette saison, quand Lory était prêté à Martigny). Je ne pense pas que ce soit les "fils de" (pas plus que les Douay, les Berthon ou les Morini, qui bénéficient du même traitement de faveur) qui fassent augmenter les masses salariales, mais le fait que certains clubs, bénéficiant de mécènes (type Lugano) ou de larges recettes financières (type Berne) proposent de gros salaires pour attirer les meilleurs joueurs. Et les autres sont obligés de suivre pour ne pas être complètement à la rue.
Ensuite, concernant le nombre de joueurs étrangers, je pense que c'est une fausse bonne idée, avec un risque de dumping salarial et surtout d'une baisse de résultats de l'équipe nationale (les étrangers pouvant prendre les "temps de jeu clés" (powerplay, money time") aux joueurs suisses, comme cela c'est passé au basket par exemple). Et ça n'empêcherais pas les clubs les plus riches d'engager des étrangers meilleurs (et plus chers). Donc, au lieu d'avoir des joueurs suisses payés cher, on aurait des joueurs étrangers payés cher. Retour à la case départ.
D'ailleurs, le système de limitation de licences étrangères a beau être illégal selon le droit suisse, il doit quand même contenter tout le monde, sinon cela ferait longtemps que le gentleman agreement aurait volé en éclats.

CFF
Messages : 798
Inscription : mer. 14 déc. 2011 00:30

Re: Plafond salarial en Suisse

Message par CFF » ven. 5 févr. 2016 15:25

Budgets : une partie des clubs, d'une manière ou d'une autre, le rendent déjà publique. Est-ce que ça change quelques chose ?

Salaires : pourquoi on devrait rendre public le salaire de Jimmy ou du physio p.ex., ça apporterait quoi au schmilblick ? Et franchement, est-ce que ça apporte quelque chose de savoir que X gagne Y francs/saison ? Pour quelle finalité, gueuler sur les forum et dans les tribunes "Eh conn***, avec les X que tu gagnes, tu pourrais te bouger le cul !" quand il fait un match de merde ?

Licences : je ne vois pas le rapport. Il y des règles pour obtenir la licence suisse. C'est parce que X était un bon hockeyeur que son fils va l'être et coûter un rein au club.

Étrangers : comme le dit George Bastl, ça arrange tout le monde, pourquoi quelqu'un gueulerait.

Avatar de l’utilisateur
plouf
Messages : 2204
Inscription : jeu. 22 sept. 2011 18:16
Contact :

Re: Plafond salarial en Suisse

Message par plouf » ven. 5 févr. 2016 16:13

La page du blog consacrée aux budgets existe simplement car ces informations sont livrées au compte goutte et souvent très peu connu par le public. Il s'agit d'informations lacunaires et la majorité des clubs communiquent le strict minium. Elle a peut-être le mérite à celui qui fait preuve d'un peu d'analyse de trouver des brides d'informations. :twisted:

Si le public connait les budgets et les salaires, il pourra avoir un avis critique sur les joueurs, le staff technique et la direction. A titre d'exemple, il est acquis que Bern fait partie des poids lourds de la ligue; pour le public une deuxième non-participation au playoff en trois ans sera difficilement acceptable. Avec des informations plus transparentes, le public sera à même de faire des jugements plus précis. Avec cette pression, les mécènes seront également jugés sur l'argent dépensé et seront peut-être plus regardant lorsqu'il faudra allonger des sommes pour s'acheter des "stars". [Edit: la confidentialité des salaires n'empêchent pas le dénigrement des joueurs par les supporters]

Quand je parle de staff technique, c'est n'est pas Jimmy ou le physio; mais du directeur sportif, de l'entraîneur, de l'assistant de l'entraîneur. Quand je parle du public, je parles des spectateurs évidemment, mais aussi des journalistes et les consultants.

Les licences, il ne s'agit pas uniquement de l'avantage absolument injustifié au sens du droit que le fils d'un joueur étranger débutant sa formation en suisse obtiennent une licence suisse. Il me semble acquis que les plus gros salaire sont donnés aux joueurs suisses. La suppression du quotas ou l'augmentation des joueurs étrangers aura pour effet que les clubs trouveront des joueurs étrangers meilleurs que les joueurs suisses à un tarif plus avantageux. En dehors, de l'éventualité que cela pourrait avoir un impact sur le prix des abo et des billets, cela élèverait la qualité du hockey présenté. Même si les suisses ont encore l'impression que notre championnat est très relevé, les performances en CHL ne sont pas là pour le prouver. Bastl me rétorquera peut-être que le gshc a gagné ces deux dernières participations à la Spengler ;)

J'entends bien l'argument que cela aura un impact négatif sur l'équipe suisse. Cela reste encore à prouver, car si la qualité augmente les meilleurs suisses devraient aussi être capable de s'améliorer. Sans rentrer dans ce débat, pour ma part, vu la gestion par la ligue de l'équipe Suisse et de l'intérêt très relatif des championnats du monde, je peux très bien vivre avec des participations de l'équipe Suisse ridicule au JO; si c'est pour me permettre de suivre un championnat ambitieux et de qualité.

Je ne doute pas que la situation actuelle arrangent beaucoup de monde et surtout les poids lourds. Il est possible que les petits clubs et leur public puissent trouver des avantages avec un système plus équitable.

George Bastl
Messages : 421
Inscription : mer. 14 mai 2014 11:09

Re: Plafond salarial en Suisse

Message par George Bastl » ven. 5 févr. 2016 16:59

Il me semble acquis que les plus gros salaire sont donnés aux joueurs suisses
Ça, ça reste à prouver. Mais, selon mes souvenirs d'un article de La Liberté d'il y a quelques années, il me semble qu'un joueur étranger coûte plus cher qu'un joueur suisse, parce que le club leur paie, en plus du salaire, les assurances (maladies et sociales) ou leurs impôts (ainsi que les frais de scolarité de leurs enfants selon les cas) et leur fournit un logement et un véhicule. En gros, X (joueur suisse) a CHF 800'000.- de salaire brut et Y (joueur étranger) 300'000.- de salaire net. Tout compte fait, je préfère largement être payé comme l'étranger…
Toujours à propos des étrangers: ce n'est pas parce qu'on déplafonne leur nombre que le niveau de la ligue augmentera forcément. Ça risquerait aussi d'avoir une sorte de "Volero Zurich" version hockey masculin, c'est-à-dire un club monté quasiment de toute pièce, soutenu par un riche propriétaire, engageant des étrangers à la pelle (et les meilleurs Suisses) et ultradominant le championnat. D'ailleurs, ce n'est pas parce que le nombre d'étrangers en volley n'est quasiment pas limité (et donc que le niveau est bon) que le championnat de Suisse est très populaire. Au contraire, j'ai l'impression que plus d'étrangers signifie moins d'identification et plus de désintérêt de la part du public (surtout en cas de manque de résultat). Les Suisses sont comme ça: ils aiment bien dire quelque chose comme "le numéro 5, là, c'est le fils de …, mais oui tu sais, le frère du boucher de la rue […]". Il n'y a qu'à voir les déboires du LS ou du SFC lors de leur dernier passage en Super League.

Concernant la CHL: si les Suisses qui jouent cette compétition sur un patin font aussi bien ou mieux que les Allemands (où le nombre d'étrangers n'est quasi pas limité) ou les Tchèques, il faut croire que la valeur de la "National League A" n'est pas si mauvais. Surtout en regard de la population ou du nombre de licenciés…

CFF
Messages : 798
Inscription : mer. 14 déc. 2011 00:30

Re: Plafond salarial en Suisse

Message par CFF » ven. 5 févr. 2016 17:12

plouf a écrit :mais aussi des journalistes et les consultants.
Les bons savent. Mais ils ne le crient pas sur tous les toits.

Avatar de l’utilisateur
plouf
Messages : 2204
Inscription : jeu. 22 sept. 2011 18:16
Contact :

Re: Plafond salarial en Suisse

Message par plouf » ven. 5 févr. 2016 18:11

George Bastl a écrit :
Il me semble acquis que les plus gros salaire sont donnés aux joueurs suisses
Ça, ça reste à prouver.
Une transparence des salaires m'éviterait de devoir justifier à un supporter que je fais peu confiance à ces souvenirs surtout s'ils sont basé sur un article d'un journaliste sportif de La Liberté. Chacun son opinion, dans ma compréhension les rémunérations de Brunner, Diaz, Wick (ZCS) et beaucoup d'autres suisses sont plus importantes que celles des joueurs étrangers.
George Bastl a écrit :Toujours à propos des étrangers: ce n'est pas parce qu'on déplafonne leur nombre que le niveau de la ligue augmentera forcément. Ça risquerait aussi d'avoir une sorte de "Volero Zurich" version hockey masculin, c'est-à-dire un club monté quasiment de toute pièce, soutenu par un riche propriétaire, engageant des étrangers à la pelle (et les meilleurs Suisses) et ultradominant le championnat. D'ailleurs, ce n'est pas parce que le nombre d'étrangers en volley n'est quasiment pas limité (et donc que le niveau est bon) que le championnat de Suisse est très populaire. Au contraire, j'ai l'impression que plus d'étrangers signifie moins d'identification et plus de désintérêt de la part du public (surtout en cas de manque de résultat). Les Suisses sont comme ça: ils aiment bien dire quelque chose comme "le numéro 5, là, c'est le fils de …, mais oui tu sais, le frère du boucher de la rue […]". Il n'y a qu'à voir les déboires du LS ou du SFC lors de leur dernier passage en Super League.
Après le basket, le volleyball. Je crois qu'il s'agit de deux sports "amateurs" en Suisse et que la comparaison n'est pas possible.
George Bastl a écrit :Concernant la CHL: si les Suisses qui jouent cette compétition sur un patin font aussi bien ou mieux que les Allemands (où le nombre d'étrangers n'est quasi pas limité) ou les Tchèques, il faut croire que la valeur de la "National League A" n'est pas si mauvais. Surtout en regard de la population ou du nombre de licenciés…
A mes yeux, l'excuse jouer sur un patin n'existe pas au gshc et je pense dans la majorité des clubs de LNA. En regard des allemands et des tchèques, je partage ton avis. Au niveau des pays scandinaves, je crois que les suisses sont encore loin de leur niveau.

Avatar de l’utilisateur
plouf
Messages : 2204
Inscription : jeu. 22 sept. 2011 18:16
Contact :

Re: Plafond salarial en Suisse

Message par plouf » ven. 5 févr. 2016 18:13

CFF a écrit :
plouf a écrit :mais aussi des journalistes et les consultants.
Les bons savent. Mais ils ne le crient pas sur tous les toits.
Reste à savoir qui sont les bons journalistes et consultants, car s'ils en existent, ils sont très rares dans les médias romands; sorry.

CFF
Messages : 798
Inscription : mer. 14 déc. 2011 00:30

Re: Plafond salarial en Suisse

Message par CFF » ven. 5 févr. 2016 18:28

Tu peux les trouver mauvais, mais ils ont tout de même leurs sources et peuvent avoir des infos de bonnes qualités.

Avatar de l’utilisateur
plouf
Messages : 2204
Inscription : jeu. 22 sept. 2011 18:16
Contact :

Re: Plafond salarial en Suisse

Message par plouf » ven. 5 févr. 2016 19:57

Tu peux les trouver bons, pas de problème. Attention je ne mets pas tout le monde dans le même sac, il y en a des meilleurs et des moins mauvais.
Des bonnes sources et des informations de qualité sont importantes, mais cela ne suffit pas pour être un bon journaliste ou un bon consultant.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités