Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Ce qu'il se passe dans les autres patinoires du pays, dans le bureau du juge unique, en équipe nationale...
Avatar de l’utilisateur
plouf
Messages : 2760
Inscription : jeu. 22 sept. 2011 18:16
Contact :

Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par plouf » mar. 7 août 2018 22:21

Discussions sur la ligue Suisse et surla réglementation au sujet des transferts

Avatar de l’utilisateur
plouf
Messages : 2760
Inscription : jeu. 22 sept. 2011 18:16
Contact :

Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par plouf » mar. 7 août 2018 22:48

https://www.lematin.ch/sports/hockey/tr ... y/19628285

J’adhère pleinement à l’avis de Beaud au sujet de la stupidité du système en cours des transferts de joueurs.

Je crois me souvenir que le gshc en avait parlé par le passé.

Un petit détail et non des moindres, l’article indique que c’est le joueur qui annonce à son employeur son départ, alors que la règle est encore pire car c’est le club qui a signé le joueur qui a la liberté de l’annoncer publiquement à sa guise.

Le système actuel rend la tâche bien plus facile au directeur sportif de pouvoir construire leur équipe à tout moment. Ces mêmes directeur sportif avec les présidents des clubs ont une très grande influence dans l’établissement des règles du hockey suisses. Les agents se frottent les mains car ils ont bien le temps pour négocier les contrats avec les différents clubs et faire monter les enchères le plus haut possible.

Il est évident que les perdants sont les spectateurs, les joueurs et les entraîneurs.

Pour ma part, je n’ai pas d’avis tranché, si ce système donne effectivement un grand avantage aux clubs riches, ce qui est certain c’est qu’ils ont plus de temps pour aller piocher les bons joueurs dans les petits clubs.

Marc Lüthi avait déclaré que l’augmentation des ressources de UPC ne devaient pas servir à augmenter les salaires des joueurs. Aujourd’hui, je constate qu’il n’a pas voulu jouer la surenchère avec Genoni. Toutefois, sans changement de système du transfert ou d’autres solutions évoquées plus bas, les déclarations resteront des promesses en l’air. S’il l’entendait ainsi, peut-être qu’un changement est envisageable.

Aujourd’hui, la situation est telle qu’un défenseur suisse peut se voir un proposer un contrat supérieur dans le championnat suisse qu’en NHL. Loeffel toucherait un salaire de CHF 750’000 par an à Lugano alors que Weber à Nashville a un contrat de USD 650’000.

Avec l’aide de règlements, la ligue suisse pour devenir un championnat bien plus intéressant et productif pour l’ensemble des intervenants. Un des inconvénients principals est la constance des équipes qui gagnent le championnat depuis une quinzaine d’années. Selon le modèle américain, il existe des solutions afin de rendre le championnat bien plus équilibré avec un esprit sportif plutôt qu’uniquement « capitaliste ».(J’ai plus d’argent donc j’ai plus de chances de gagner le championnat).

Voici, une liste non exhaustive de solutions :
-fermeture de la ligue
-augmentation du nombre de licences étrangères (avec une option d’augmenter le nombre de licences étrangères à des joueurs de moins de 23 ans afin d’attirer les jeunes qui n’arrivent pas à s’imposer immédiatement en NHL)
-répartition des revenus de la ligue aux clubs afin d’atténuer les différences budgétaires (donner plus d’argent aux clubs pauvres).
-Mettre un système de plafond salarial
-Rémunérer plus efficacement les clubs formateurs

Un championnat plus juste avec plus d’inconnus et de suspense engendrera automatiquement plus d’intérêt auprès du public et des médias. L’impact bénéfique financier se fera ressortir rapidement dans les poches de tous les intervenants.

LEMIEUX66
Messages : 1096
Inscription : mer. 3 oct. 2012 22:57

Re: Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par LEMIEUX66 » sam. 11 août 2018 21:33

plouf a écrit :
mar. 7 août 2018 22:48
Voici, une liste non exhaustive de solutions :
-fermeture de la ligue
-augmentation du nombre de licences étrangères (avec une option d’augmenter le nombre de licences étrangères à des joueurs de moins de 23 ans afin d’attirer les jeunes qui n’arrivent pas à s’imposer immédiatement en NHL)
-répartition des revenus de la ligue aux clubs afin d’atténuer les différences budgétaires (donner plus d’argent aux clubs pauvres).
-Mettre un système de plafond salarial
-Rémunérer plus efficacement les clubs formateurs
- En quoi fermer la ligue changera quelque chose aux moyens financiers des clubs riches ?

- Augmenter les licences étrangères, qui plus est pour les étrangers de moins de 23 ans, reviendrait à tuer les clubs formateurs et je ne crois pas un instant qu'un jeune de 22 ans US ou canadien viendrait en Suisse alors que c'est le dernier moment pour lui pour essayer de se faire repérer pour jouer en NHL. Accessoirement, le rôle des étrangers dans le championnat suisse est d'être plus performant qu'un suisse donc si on commence à signer des étrangers de qualité égale à une suisse, le niveau du championnat ne vas pas augmenter...

- Répartir les revenus de la ligue... sur quelle base ? C'est totalement utopique et ne répond à aucune logique économique ! Il me semble déjà que d'une certaine manière, les revenus de la ligue sont déjà répartis de manière à donner plus d'argent aux pauvres dans la mesure où on peut considérer que les revenus sont avant tout générés via les grosses équipes qui font que les droits TV par exemple se négocient plus chers. Je suis peut-être également utopique dans ma réflexion mais ça me semble plus conforme à la réalité.

- Un plafond salarial revient à poser la question de savoir à combien on le met ? A la hauteur des salaires des clubs riches ou pauvres, et pour reprendre le cas du SCB, quel intérêt pour ces derniers d'avoir des activités annexes qui génèrent des revenus si ceux-ci ne peuvent pas servir à payer de meilleurs joueurs ? Il faut arrêter de croire que le modèle NHL peut être dupliquer partout, la KHL en est le parfait exemple d'un flop total alors le championnat suisse, aucune chance !

- Rémunérer plus efficacement les clubs formateurs permettra juste aux petits clubs de pouvoir se faire un peu d'argent mais n’empêchera pas les clubs riches de se servir les premiers. Je serai plus dans une démarche inverse qui obligerait chaque club à intégrer au minimum un joueur dans l'équipe première provenant de la formation du club (prenons comme exemple, avoir joué pour le club au minimum trois ans en mouvement junior) et valider seulement si il y joué un minimum de matchs durant la saison.

De toute façon, que ce soit tes idées ou les miennes, le problème n'est pas prêt d'être réglé vu que les changements de règlements sont (sauf erreur) faits de telle manière que les clubs puissants continueront à dicter leurs lois comme c'est le cas dans la plupart des championnat tous sports confondus.

A chaque club de trouver ses propres solutions pour réduire l'écart avec les plus gros mais ça aussi, d'une certaine manière, c'est très utopique...

PS: une nouvelle patinoire serait un bon moyen mais comme tout le monde le fait / ou va le faire (sauf nous), le problème subsistera...

Avatar de l’utilisateur
plouf
Messages : 2760
Inscription : jeu. 22 sept. 2011 18:16
Contact :

Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par plouf » dim. 12 août 2018 00:11

Merci pour ta contribution. Je me permets de réagir à tes commentaires.
LEMIEUX66 a écrit :
- En quoi fermer la ligue changera quelque chose aux moyens financiers des clubs riches ?
De mon point de vue, l’article de Beaud ne cherche pas à trouver une solution pour changer quelque chose aux moyens financiers des clubs riches. Il me semble que l’article dénonce un système de mercato stupide.

De fermer la ligue permettra d’enlever la pression d’une relégation aux clubs pauvres afin de pouvoir travailler à moyen terme avec des jeunes par exemple sans l’énorme pression d’une relégation qui a un impact financier catastrophique pour ces clubs.
LEMIEUX66 a écrit : - Augmenter les licences étrangères, qui plus est pour les étrangers de moins de 23 ans, reviendrait à tuer les clubs formateurs et je ne crois pas un instant qu'un jeune de 22 ans US ou canadien viendrait en Suisse alors que c'est le dernier moment pour lui pour essayer de se faire repérer pour jouer en NHL. Accessoirement, le rôle des étrangers dans le championnat suisse est d'être plus performant qu'un suisse donc si on commence à signer des étrangers de qualité égale à une suisse, le niveau du championnat ne vas pas augmenter...
Au contraire, je pense qu’un championnat ouvert pour des jeunes joueurs ambitieux peut tout a fait attirer des futurs stars (comme Matthews). Au niveau du nombre d’étrangers, je prend l’exemple de l’équipe suisse de football qui n’a jamais été aussi performante au niveau international depuis l’ouverture du championnat suisse aux étrangers sans limitation.
LEMIEUX66 a écrit : - Répartir les revenus de la ligue... sur quelle base ? C'est totalement utopique et ne répond à aucune logique économique ! Il me semble déjà que d'une certaine manière, les revenus de la ligue sont déjà répartis de manière à donner plus d'argent aux pauvres dans la mesure où on peut considérer que les revenus sont avant tout générés via les grosses équipes qui font que les droits TV par exemple se négocient plus chers. Je suis peut-être également utopique dans ma réflexion mais ça me semble plus conforme à la réalité.
Je ne suis pas un spécialiste, mais aux USA la NFL, NBA et NHL fonctionne sur ce principe. Je ne vois pas pourquoi, cela serait utopique en Suisse. En Suisse, la répartition actuelle est que le même montant est distribué à tous les clubs. On pourrait commencer à donner plus aux clubs pauvres pour atténuer les injustices.
LEMIEUX66 a écrit : - Un plafond salarial revient à poser la question de savoir à combien on le met ? A la hauteur des salaires des clubs riches ou pauvres, et pour reprendre le cas du SCB, quel intérêt pour ces derniers d'avoir des activités annexes qui génèrent des revenus si ceux-ci ne peuvent pas servir à payer de meilleurs joueurs ? Il faut arrêter de croire que le modèle NHL peut être dupliquer partout, la KHL en est le parfait exemple d'un flop total alors le championnat suisse, aucune chance !
Encore une fois, ce système est une réussite aux USA pour les sports importants. Pourquoi ne fonctionnerait-il pas en Suisse ? Les clubs puissants ont compris que pour gagner encore plus d’argent il était nécessaire de partager avec des régions pauvres pour attirer un plus grand nombre de spectateurs.
LEMIEUX66 a écrit : De toute façon, que ce soit tes idées ou les miennes, le problème n'est pas prêt d'être réglé vu que les changements de règlements sont (sauf erreur) faits de telle manière que les clubs puissants continueront à dicter leurs lois comme c'est le cas dans la plupart des championnat tous sports confondus.
Les règles sont votées par les clubs, pour faire des changements, il suffit qu’une majorité de club soit favorable pour que cela change.
LEMIEUX66 a écrit : A chaque club de trouver ses propres solutions pour réduire l'écart avec les plus gros mais ça aussi, d'une certaine manière, c'est très utopique...
On constate avec Genoni qui si Bern refuse de jouer la surenchère, il y aura toujours un autre club prêt à la faire. Le seul moyen d’arrêter cette surenchère est de changer les règles.
LEMIEUX66 a écrit : PS: une nouvelle patinoire serait un bon moyen mais comme tout le monde le fait / ou va le faire (sauf nous), le problème subsistera...
L’avenir du gshc en NL dépend essentiellement de la construction d’une nouvelle patinoire.

LEMIEUX66
Messages : 1096
Inscription : mer. 3 oct. 2012 22:57

Re: Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par LEMIEUX66 » dim. 12 août 2018 10:45

plouf a écrit :
dim. 12 août 2018 00:11
On constate avec Genoni qui si Bern refuse de jouer la surenchère, il y aura toujours un autre club prêt à la faire. Le seul moyen d’arrêter cette surenchère est de changer les règles.
Peux-tu nous donner l'offre qu'a fait le SCB à Genoni et celle du EVZ pour confirmer tes dires car je n'ai pas souvenir que le détail des contrats aient été rendus publics.

Par ailleurs, libre à toi de vouloir comparer les championnats US de NFL/NBA/NHL avec le championnat de Suisse mais penser que l'on peut reproduire le même schéma mais la NHL, c'est un public d'environ 360 millions aux USA/Canada contre 8 millions en Suisse, soit environ 45 fois moins...

Tu prends comme exemple l'équipe suisse de football pour la question des jeunes, je te rassure, on est (presque) d'accord pour une fois sur un point, le niveau de l'équipe nationale est monté essentiellement parce que les jeunes quittent le championnat suisse de plus en plus tôt pour tenter leur chance dans un championnat plus côté, le championnat de Suisse est d'un niveau affligeant et hormis la saison dernière avec YB champion, la question à se poser chaque saison était de savoir qui serait deuxième...

On voit la même chose actuellement en hockey avec des jeunes qui partent tenter leur chance dans les championnats juniors/mineurs aux USA/Canada, cela permet à l'équipe nationale d'avoir des joueurs plus performants - tant bien même que la médaille d'argent au championnat du monde est un exploit et pas une constante pour les prochaines années - mais par contre, ne vient pas me dire que le championnat de Suisse de hockey de "National League" est monté de niveau car ce n'est pas le cas.

Si on veut monter le niveau du championnat suisse de hockey, il n'y a qu'une seule solution "suisse" pour moi qui est viable sportivement parlant et qui passe par une réduction du nombre de clubs à 8 équipes, avec une ligue fermée, cela reviendrait à se séparer notamment du HCAP, SCL, Rappi/Kloten et d'un 4ème club entre LHC/GSHC/HCB/FG, tu veux prendre le risque que le GSHC soit ce club ?

L'autre solution, qui rejoindrait ton idée de championnat "made in NHL" serait de faire un championnat européen regroupant les meilleurs clubs mais dans ce cas, inutile de préciser que sur des critères purement sportifs et financiers, aucune chance de voir le GSHC intégrer celui-ci et dans ce cas, tu imagines le niveau du championnat de Suisse si le SCB/ZSC/EVZ ne figurent plus dans le championnat ?

Avatar de l’utilisateur
plouf
Messages : 2760
Inscription : jeu. 22 sept. 2011 18:16
Contact :

Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par plouf » dim. 12 août 2018 13:11

LEMIEUX66 a écrit :Peux-tu nous donner l'offre qu'a fait le SCB à Genoni et celle du EVZ pour confirmer tes dires car je n'ai pas souvenir que le détail des contrats aient été rendus publics.
Je n’ai pas besoin de connaître les offre du SCB et EVZ pour conclure que Bern n’a pas voulu joué à la surenchère. J’ai déjà expliqué mon raisonnement ci-dessus. Libre à chacun d’imaginer que Genoni va à Zug pour d’autres raisons que financières.
LEMIEUX66 a écrit :Par ailleurs, libre à toi de vouloir comparer les championnats US de NFL/NBA/NHL avec le championnat de Suisse mais penser que l'on peut reproduire le même schéma mais la NHL, c'est un public d'environ 360 millions aux USA/Canada contre 8 millions en Suisse, soit environ 45 fois moins...
Voici l’avis du journaliste Gregory Beaud:
Beaud dans le matin.ch a écrit : Si un marché continental comme l’est celui de la NHL est régulable, ne venez surtout pas nous dire que la Suisse – grosso modo 241 fois plus petite que le seul Québec – est un espace ingérable. Une sorte de zone de non-droit où les dirigeants de hockey peuvent faire comme bon leur semble. Non, il «suffit» qu’une forte envie commune de changement soit émise. L’application d’un règlement, ensuite, n’est finalement plus qu’une question de volonté des différents acteurs et, évidemment, de la Ligue.
Pour ma part, je ne dis pas qu’il est facile de s’adapter et que le changement peut se faire avec un claquement de doigts. Je rejoins l’avis de Beaud, sur la volonté des clubs de vouloir un changement qui peut intervenir par étapes. Une première étape a déjà été fait avec une répartition égalitaire des droits TV, d’autres peuvent suivre si les dirigeants des clubs sont prêts à vouloir faire évoluer le championnat suisse de hockey.

Je pense qu’il est tout à fait possible en Suisse d’avoir entre 15 à 20 clubs arrivant à faire une moyenne de 5000 spectateurs par matchs. Pour y parvenir, les ressources devraient être dépensées dans le développement des petites régions plutôt que dans le salaire de joueurs suisses. De surpayer des défenseurs suisses comme Loeffel qui gagne plus en LNA que Weber en NHL ne va pas améliorer le niveau du hockey suisse, bien au contraire.

Avatar de l’utilisateur
Cole
Messages : 4553
Inscription : ven. 2 sept. 2011 11:01

Re: Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par Cole » dim. 12 août 2018 13:33

Sur le principe je suis pour une ligue fermée et un plafond salarial. Et je pense pas qu'on se retrouverai exclu, dindons de la farce (à condition que la pato...). Je pense également que c'est parfaitement réalisable. Par contre et comme le dit Beaud, il "suffit qu'une forte envie de changement" soit émise. Ce qui renvoie à la question suivante: à qui profite le système actuel, et qui bénéficie d'un surplus d'influence auprès de la ligue. Réponse: les mêmes.

Le riche bourbine est conservateur, le riche bourbine profite parfaitement du système actuel et le riche bourbine bénéficie d'une influence certaine. De quoi imposer sa vision à une éventuelle large majorité de "viennent ensuite" ? Non. Mais c'est pas comme si il y avait un consensus et une forte volonté pour ce projet en dehors de Berne et Zurich non plus, du coup....

CFF
Messages : 1026
Inscription : mer. 14 déc. 2011 00:30

Re: Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par CFF » dim. 12 août 2018 13:36

plouf a écrit :
dim. 12 août 2018 13:11
Je pense qu’il est tout à fait possible en Suisse d’avoir entre 15 à 20 clubs arrivant à faire une moyenne de 5000 spectateurs par matchs.
J'aimerais connaître ta recette. Parce qu'un tiers des clubs de LNA tournent autour de cette barre, 90% des clubs de LNB ne l'aperçoivent même pas à l'horizon. Par exemple, un club historique comme le HCC avec un palmarès plus important que celui de 3/4 des clubs de LNA n'attire que 2000 personnes, et, à part jouer en LNA, je ne vois pas comment augmenter ce chiffre...

Avatar de l’utilisateur
plouf
Messages : 2760
Inscription : jeu. 22 sept. 2011 18:16
Contact :

Re: Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par plouf » dim. 12 août 2018 15:41

CFF a écrit : J'aimerais connaître ta recette. Parce qu'un tiers des clubs de LNA tournent autour de cette barre, 90% des clubs de LNB ne l'aperçoivent même pas à l'horizon. Par exemple, un club historique comme le HCC avec un palmarès plus important que celui de 3/4 des clubs de LNA n'attire que 2000 personnes, et, à part jouer en LNA, je ne vois pas comment augmenter ce chiffre...
Actuellement, la NL comporte 12 clubs, les moyennes de spectateurs sont pour la saison 2017/2018:

1. Berne 16'371
2. Zurich 8863
3. Zoug 6983
4. Lausanne 6282
5. Genève 5928
6. Fribourg 5889
7. Langnau 5777
8. Lugano 5762
9. Bienne 5369
10. Kloten 5356
11. Ambri 4730
12. Davos 4681

Si la ligue décide une répartition des ressources différentes et aident 3 à 8 clubs SL en les intégrant à la NL sans risque de relégation, il ne ma paraît pas impossible qu’un club valaisan, Rapperswil, La Chaux, Olten ou Thurgovie arrive à atteindre une moyenne de 5000 spectateurs. Si en plus, tu ajoutes un plafond salarial, il me semble que cela ferait de la place à un plus grand nombre de joueurs suisses et peut-être qu’aucun gagnera plus ici que se qu’il gagnerait en NHL. Les meilleurs partiront pour gagner plus d’argent dans un championnat plus compétitif (NHL ou KHL).

Aujourd’hui, même avec une ruine, Genève a complètement sa place dans l’élite. Par contre, à moyen terme, une patinoire sera nécessaire.

CFF
Messages : 1026
Inscription : mer. 14 déc. 2011 00:30

Re: Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par CFF » dim. 12 août 2018 17:10

Ah ouais, entre la ligue fermée "avec les gros clubs actuels, qui ne résout pas le problème" à 8 et la ligue fermée "tout le monde est le bienvenue et augmenter le niveau du championnat on s'en fout un peu" à 20, c'est le grand écart.

Quelles autres ressources que les droits TV font le chemin SIHF->clubs ? Parce qu'avec seulement les 22mios (LNA+LNB) répartis sur 20 clubs (parce que je doute que Berne ou Zurich, même s'ils nagent dans les mios, acceptent de passer de 1.65mio à 0 pour "équilibrer le championnat"), je vois difficilement des équipes comme Thurgovie ou Winterthour se transformer en machines à gagner qui attirent les foules.

Et le plafond salarial, on le fixe à quel niveau entre les 25mios de Berne et les 2-3mios (et je dois être généreux là) des clubs de fin de classement de LNB ? Clubs de LNB qui, en majorité, n'arriveront jamais à toucher ce plafond. Ça recréera juste le problème actuel de LNA.

Avatar de l’utilisateur
Cole
Messages : 4553
Inscription : ven. 2 sept. 2011 11:01

Re: Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par Cole » dim. 12 août 2018 17:41

CFF a écrit :
dim. 12 août 2018 17:10
Et le plafond salarial, on le fixe à quel niveau entre les 25mios de Berne et les 2-3mios (et je dois être généreux là) des clubs de fin de classement de LNB ? Clubs de LNB qui, en majorité, n'arriveront jamais à toucher ce plafond. Ça recréera juste le problème actuel de LNA.
Sauf erreur en NHL il y a un minimum que tu dois être capable d'assurer. Il n'y aurait pas de raison de faire autrement ici. Si t'es pas capable d'être compétitif (~8-10M?) c'est pas la peine. Quant au plafond, il y a pas mal d'approches différentes, à savoir déjà si il devrait être ou non calculé dans une optique où (presque) tout le monde peut l'atteindre ou si il s'agit tout au plus d'éviter qu'un club puisse avoir le triple de la puissance économique d'un autre.

Quant à la ligue fermée (d'ailleurs, est-elle une condition sin qua non à l'instauration d'une plafond salarial?) y a la aussi différentes philosophie entre la mini ligue à disons 10 où tu vas te faire chier à jouer ton voisin 10x par année, et celle à disons 16 clubs (même problème au passage si tu en fais 2 divisions) qui verra les ressources un peu trop éparpillées. Encore que si plafond salarial il y a, et qu'un frein est mis et qu'un Loeffel ne vaut plus 750k x4 ans, il y aura peut-être également moins besoin de ressources...

Tout ça est techniquement faisable, serait extrêmement profitable à notre championnat si réalisé de façon intelligente, mais me parait tellement compliqué que ça ne se produira jamais sauf consensus total au sein des clubs de la ligue. Ce qui n'arrivera jamais puisque comme je le disais avant, ces changements ne seraient pas favorables aux gros bourbines. Ni aux clubs de LNB suffisamment ambitieux pour rêver de la LNA actuelle à moyen terme.

Le championnat ne se jouera donc jamais à armes égales, à notre club de trouver les outils nécessaires (nouvelle patinoire, partenaires ambitieux, mécènes..) pour aller braconner un titre en terres bourbines de temps en temps.

CFF
Messages : 1026
Inscription : mer. 14 déc. 2011 00:30

Re: Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par CFF » dim. 12 août 2018 18:29

CFF a écrit :
dim. 12 août 2018 17:10
Quelles autres ressources que les droits TV font le chemin SIHF->clubs ? Parce qu'avec seulement les 22mios (LNA+LNB)
Et d'ailleurs, est-ce que ces 22mios seront encore là longtemps alors que MySports semble être un échec commercial pour UPC ?

Avatar de l’utilisateur
plouf
Messages : 2760
Inscription : jeu. 22 sept. 2011 18:16
Contact :

Re: Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par plouf » lun. 13 août 2018 01:20

CFF a écrit :Ah ouais, entre la ligue fermée "avec les gros clubs actuels, qui ne résout pas le problème" à 8 et la ligue fermée "tout le monde est le bienvenue et augmenter le niveau du championnat on s'en fout un peu" à 20, c'est le grand écart.

Quelles autres ressources que les droits TV font le chemin SIHF->clubs ? Parce qu'avec seulement les 22mios (LNA+LNB) répartis sur 20 clubs (parce que je doute que Berne ou Zurich, même s'ils nagent dans les mios, acceptent de passer de 1.65mio à 0 pour "équilibrer le championnat"), je vois difficilement des équipes comme Thurgovie ou Winterthour se transformer en machines à gagner qui attirent les foules.

Et le plafond salarial, on le fixe à quel niveau entre les 25mios de Berne et les 2-3mios (et je dois être généreux là) des clubs de fin de classement de LNB ? Clubs de LNB qui, en majorité, n'arriveront jamais à toucher ce plafond. Ça recréera juste le problème actuel de LNA.
Je ne parlais pas d’une ligue fermée à 8, c’était une proposition de Lemieux66.

Je ne suis pas un spécialiste des systèmes américains (NFL, NBA, NHL). Mais en prenant un budget moyen de 15 mio, l’ensemble des clubs de NL engendre 180 mio au total. Une meilleure répartition de ces 180 mio devrait à terme engendrer des entrées plus importantes.

Je ne dit pas que cela peut se changer rapidement et facilement. Cela doit se faire par étapes, les premières évidentes me semble être celles indiqués en début de ce topic comme la fermeture de la ligue, un mercato réglementé une augmentation des licences étrangères pour diminuer le coût des salaires, une transparence des comptes des clubs. Mais à terme, je suis convaincu que le hockey suisse aurait beaucoup à gagner en terme d’image, de revenu en changeant le système.

CFF
Messages : 1026
Inscription : mer. 14 déc. 2011 00:30

Re: Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par CFF » lun. 13 août 2018 09:35

Ligue fermée 8/20 : je sais, je faisais un état des lieux de la discussion.

Ah ouais, tu veux nous faire de la "péréquation cantonal" à la mode hockey avec un club qui, tel le canton de Zoug, ne ferait rentrer qu'un minimum d'argent dans les caisses car il sait que les autres vont payer. Comment dire...

Avatar de l’utilisateur
plouf
Messages : 2760
Inscription : jeu. 22 sept. 2011 18:16
Contact :

Re: Ligue Suisse - transferts et autres sujets

Message par plouf » lun. 13 août 2018 11:24

CFF a écrit :Ah ouais, tu veux nous faire de la "péréquation cantonal" à la mode hockey avec un club qui, tel le canton de Zoug, ne ferait rentrer qu'un minimum d'argent dans les caisses car il sait que les autres vont payer. Comment dire...
Je veux rien te faire.
Je trouve intéressant de rebondir sur l’article de Beaud et échanger des avis sur le fonctionnement de la ligue.
Mais sens-toi libre de t’exprimer.

En effet, on peut comparer la répartition des ressources comme une péréquation cantonale ou les clubs riches recevraient moins d’argent afin d’augmenter les revenus consolidés du hockey professionnel en Suisse. Cela pourrait faire disparaître l’incohérence qu’un défenseur gagne plus à Lugano qu’à Nashville et pourrait éventuellement rendre le championnat professionnel plus juste et ouvert à un plus grand nombre de joueurs.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités