McS la fin d'un cycle?

Discussions générales autour du club
Avatar de l’utilisateur
indy
Messages : 2769
Inscription : ven. 2 sept. 2011 12:01

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par indy » sam. 31 oct. 2020 22:40

Torquemada a écrit :
sam. 31 oct. 2020 21:00
Sur la forme oui, mais personne ne sait quel a été l'état des relations ces derniers temps, les discussions - visiblement avortées - de trouver une solution à l'amiable, etc. Cela a peut-être été très dur des deux côtés et au final pas tellement l'envie de festoyer. C'est clair que du côté des fans, une sortie officielle avec possibilité de saluer le maître aurait été la bienvenue. En même temps avec le virus, pas possible de l'envisager et effectivement d'autres problèmes à régler actuellement. Dommage.
C'est un secret de polichinelle que les relations entre le club (fondation) et McSorley étaient pour le moins délétère... mais je pense qu'il y aura quand même en temps voulu la sortie officielle qu'il mérite pour ce qu'il a fait pour le club... en tout cas je l'espère.

Mitdh
Messages : 709
Inscription : mer. 14 déc. 2011 11:02

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par Mitdh » dim. 3 janv. 2021 17:35

Pour ceux qui n’ont pas vu l’émission à la TV, voici les replays:

https://youtu.be/mx9Yhwf8QdY

https://youtu.be/3vagc5RWwq8

scoutsh
Messages : 4434
Inscription : lun. 9 janv. 2012 11:29

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par scoutsh » lun. 4 janv. 2021 10:59

Mitdh a écrit :
dim. 3 janv. 2021 17:35
Pour ceux qui n’ont pas vu l’émission à la TV, voici les replays:

https://youtu.be/mx9Yhwf8QdY

https://youtu.be/3vagc5RWwq8
Il le dit à demi-mot, mais son futur semble s'orienter vers Berne, mais je ne sais pas quand cet itw a été tourné.
Je suis curieux de voir, si CMS devait finalement signer là-bas, quelle serait la position de notre club ?

Avatar de l’utilisateur
indy
Messages : 2769
Inscription : ven. 2 sept. 2011 12:01

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par indy » lun. 4 janv. 2021 11:59

scoutsh a écrit :
lun. 4 janv. 2021 10:59
Mitdh a écrit :
dim. 3 janv. 2021 17:35
Pour ceux qui n’ont pas vu l’émission à la TV, voici les replays:

https://youtu.be/mx9Yhwf8QdY

https://youtu.be/3vagc5RWwq8
Il le dit à demi-mot, mais son futur semble s'orienter vers Berne, mais je ne sais pas quand cet itw a été tourné.
Je suis curieux de voir, si CMS devait finalement signer là-bas, quelle serait la position de notre club ?
Possible qu'une fois qu'il signe à quelque part, il sera officiellement libéré de son contrat à Genève et y pourront lui faire les remerciements qu'il mérite.

J'ai cru comprendre que pour le moment il est libre de chercher du travail mais est toujours sous contrat ici tant que rien n'est fait.

Mitdh
Messages : 709
Inscription : mer. 14 déc. 2011 11:02

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par Mitdh » lun. 4 janv. 2021 16:30

Et c’est aussi une question de pognon. Trouver un accord pour le libérer d’une partie de son énorme salaire ici en échange d’un engagement à Berne. Où chacun essaie de payer le moins possible. CMS est malin et saura aussi s’engager à un moment favorable. Est-ce le cas maintenant alors que Berne est au fond du trou mais dans une saison « pour beurre »? Visiblement il ne le pense pas.

scoutsh
Messages : 4434
Inscription : lun. 9 janv. 2012 11:29

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par scoutsh » mar. 5 janv. 2021 09:07

https://www.planetehockey.com/news-bern ... 93222.html

Ce qui signifie qu'il va s'engager la semaine prochaine :?: :mrgreen:
Plus sérieusement, je pense que Berne a déjà fait une croix sur cette saison, où il n'y a aucun risque de relégation et CMS est effectivement bien trop malin pour reprendre une équipe pareillement à la dérive.

Avatar de l’utilisateur
indy
Messages : 2769
Inscription : ven. 2 sept. 2011 12:01

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par indy » ven. 12 févr. 2021 09:26

Je le met là histoire qu'on rigole un peu aujourd'hui (pleins de sujets piquant entre ça et la menace de boycott des supporters :twisted: )
«Je suis triste de devoir me battre contre mon club»
Chris McSorley s’exprime en exclusivité après la procédure de conciliation de lundi avec Genève-Servette, qui a échoué. On se dirige vers un procès. Le président du club, Laurent Strawson, donne sa position.

Ce n’est plus un bras de fer, c’est désormais une guerre. Lundi, la séance de conciliation aux Prud’hommes a figé les positions, plus que jamais. D’un côté, un employé qui conteste son licenciement, Chris McSorley, accompagné de ses avocats, Me Cédric Berger et Me Nathalie Subilia. De l’autre, le club qui l’a viré en août 2020, le Genève-Servette Hockey Club, représenté par son président, Laurent Strawson (lui-même avocat), et Me Gabriel Aubert. La conciliation n’ayant rien concilié du tout, c’est vers un procès retentissant que l’on se dirige. D’ici à la mi-mars au plus tard, Chris McSorley va déposer une demande en paiement au Tribunal des prud’hommes. Épilogue d’un divorce houleux, dont l’ex-homme fort du hockey genevois parle ici en exclusivité.

Lire aussi l’éditorial: Ge/Servette mérite mieux que ça

Plusieurs millions sont en jeu, autour d’un contrat à durée déterminée qui lie McSorley au Genève-Servette Hockey Club jusqu’en 2028, selon les conseils du Canadien, Me Berger et Me Subilia. Une lecture que réfute le club, qui a licencié son directeur sportif en invoquant de justes motifs.

Le rappel des faits
Retour en arrière. En janvier 2018, Genève-Servette, dirigé par un aréopage de Canadiens, est au bord de la faillite. La Fondation 1890, qui détient déjà le Servette FC, sauve le club de la banqueroute et replace en avril McSorley au poste d’entraîneur (il avait été écarté de la bande en 2017 pour n’être alors plus que directeur sportif). Un an plus tard, en 2019, la nouvelle direction fait de Pat Emond le nouvel entraîneur, Chris McSorley redevenant directeur sportif. En juillet 2020, il est démis de ses fonctions. En août 2020, il est licencié avec effet immédiat.

Août 2020, c’est le point d’orgue d’un désamour de deux ans qui couvait entre l’ex-homme fort des Vernets et la nouvelle direction, qui voulait faire table rase du passé. Et peut-être se libérer de l’encombrant contrat.

Les justes motifs
La raison du licenciement pour justes motifs? «Le club soutient que je n’ai pas rempli ma mission dans le cadre du développement du dossier de la nouvelle patinoire, explique McSorley. C’est ridicule. Je ne suis pas un architecte, je suis un entraîneur ou un directeur sportif. D’ailleurs, c’est clairement stipulé dans mon contrat. Je vois là surtout un prétexte pour ne pas honorer les engagements qui ont été pris par une direction précédente, mais que l’actuelle doit respecter. Le respect, c’est pourtant tout ce qui manque à mon égard dans cette affaire.»

Durant plus de deux ans, Chris McSorley dit avoir subi des pressions, les prémices de l’issue fatale. «Pour la seule année 2019, j’ai reçu plus de 800 mails du conseil d’administration du club, lance-t-il. On me demandait tout et rien à la fois. Par exemple, je devais chaque semaine rendre un rapport circonstancié sur mon cahier des charges. Je n’ai jamais eu le moindre retour sur ces demandes auxquelles j’ai toujours répondu, alors qu’elles étaient toutes urgentes et indispensables selon la direction. Quand j’étais le directeur sportif du club, on m’interdisait aussi de voyager avec le car de l’équipe. On a également transféré mon bureau des Vernets à la Praille, au siège de la Fondation 1890, dans un premier temps. Et avant même mon licenciement, on l’a carrément enlevé.»

«On veut me salir»
Plus grave pour lui, le sentiment d’avoir été dénigré et accusé à tort. «J’ai eu des retours, via des témoins, selon lesquels la direction actuelle laissait entendre que j’avais pu toucher des commissions, lors de transferts de joueurs, assure McSorley. Cela n’est jamais arrivé! Jamais! On veut salir mon nom, ma réputation. On peut dire beaucoup de choses de moi. Mais je ne suis pas un voleur. On m’a dit également que j’étais trop vieux pour le job, que j’étais dépassé. Mes choix quant à plusieurs joueurs de l’équipe actuelle démontrent pourtant le contraire. On m’a même menacé, alors que c’est illégal, de déduire de mon salaire quatre jours de vacances supplémentaires que j’ai pris en été 2019, avec un premier accord d’un membre de la direction. Quatre jours sur plus de 7000 passés à vivre 100% pour ce club, en plus de dix-neuf ans. Même en vacances, j’étais toujours joignable et actif. Je précise aussi qu’en 2018, quand les finances étaient au plus mal et qu’on nous demandait de faire des efforts, j’ai abandonné plusieurs dizaines de milliers de francs au club. C’est triste d’en arriver là aujourd’hui.»

En être là aujourd’hui: devoir se battre pour faire valoir l’imposant contrat au cœur de la guerre déclarée. On parle là d’un document qui remonte à 2014, qui englobe la vente de 50% des actions du club dont McSorley était détenteur et l’établissement du nouveau contrat de travail. De 2014 à 2023 pour commencer. Avec la possibilité d’obtenir un nouveau contrat de 2023 à 2028 pour autant que certains critères fixés à l’époque soient atteints.

Précision sur le contrat
«Les objectifs ont déjà été atteints et la possibilité d’obtenir un nouveau contrat de 2023 à 2028 s’applique donc, précise Me Cédric Berger, l’avocat de Chris McSorley. Si l’on peut toujours s’interroger sur la validité d’un contrat à durée déterminée qui excède les dix ans, la question ne se pose pas ici, puisque mon client dispose seulement d’un droit à la conclusion d’un nouveau contrat. Ceux qui l’ont conclu l’ont par ailleurs fait en toute connaissance de cause: les dirigeants de l’époque souhaitaient s’engager sur le long terme avec mon client après avoir racheté ses actions, justement pour valoriser celles-ci, en travaillant avec celui qui représentait, avec le succès que l’on sait, le hockey à Genève. La direction actuelle, qui a eu accès aux différents contrats au moment du rachat et qui n’est pas censée en ignorer la teneur, en hérite donc logiquement et doit les honorer. Cela vaut pour mon client comme pour n’importe qui.»

En l’état, Chris McSorley n’a plus touché le moindre salaire depuis le mois d’août 2020. Un arrangement est-il encore possible? Après quelques discussions sans entente, c’est ce qui était au programme de la séance de conciliation aux Prud’hommes de lundi dernier. Selon nos informations, les représentants de Genève-Servette n’ont pas souhaité entrer en matière lors de ce rendez-vous.

«Personnellement, j’étais prêt à négocier un compromis, assure Chris McSorley. Je suis très triste de devoir me battre aujourd’hui contre mon club, que j’ai grandement contribué à construire et à élever dans la hiérarchie du hockey suisse pendant plus de dix-neuf ans. Je suis fier de ce que j’ai fait ici, fier de l’équipe aussi. Mais je m’interroge sur son futur avec la direction actuelle.»

canard60
Messages : 84
Inscription : lun. 11 mars 2019 16:25

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par canard60 » ven. 12 févr. 2021 10:35

En tout cas si il doit y avoir un menteur, un tricheur ou un voleur dans cette affaire, je sais de quel côté mon avis va pencher…!!!
En 19 ans, je n'ai jamais eu un doute sur l'engagement total de l'équipe dans son ensemble et ce à tous les niveaux et dans toutes les circonstances...ce qui n'est plus le cas maintenant.
Quand on a sportivement le meilleur dans ses rangs et reconnu comme tel par ses pairs, les médias et le public, on fait tout pout le garder...sauf si certain gratte papier veulent la lumière à sa place.

BigZ
Messages : 3650
Inscription : mar. 13 déc. 2011 11:46

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par BigZ » ven. 12 févr. 2021 10:52

Il est tellement fort notre McSo national :mrgreen: :mrgreen:

C'est un maitre de la communication et il s'en sortira forcément avec le beau rôle.

Je vois pas comment l'image de la Fondation pourrait ne pas être impactée par ce procès, ils auraient tout intérêt à trouver un compromis plutôt que de partir en guerre avec lui.

Avatar de l’utilisateur
indy
Messages : 2769
Inscription : ven. 2 sept. 2011 12:01

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par indy » ven. 12 févr. 2021 10:58

Clairement... mais pas certain que Strawson soit le plus futé pour parvenir à un accord

scoutsh
Messages : 4434
Inscription : lun. 9 janv. 2012 11:29

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par scoutsh » ven. 12 févr. 2021 11:04

Si la moitié de ce qui m'a été raconté à l'époque est vrai, la fondation devrait avoir aucun mal à justifier le licenciement pour juste motif. Après, c'est toujours la même histoire, il s'agit d'une seule source, ex employé de surcroît.
Je vous donnerai pas les infos, mais disons que CMS se serait fait beaucoup d'argent sur le dos du club.
Mais encore une fois, les choses se vérifieront ou non aux Prudhommes et ça n'enlève rien au fait que sans CMS, on parlerait certainement pas d'un club confirmé de LNA à Genève.
Dernière édition par scoutsh le ven. 12 févr. 2021 11:04, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cole
Messages : 5126
Inscription : ven. 2 sept. 2011 11:01
Localisation : Le Chats-Noirs HC, c'est nous

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par Cole » ven. 12 févr. 2021 11:04

canard60 a écrit :
ven. 12 févr. 2021 10:35
En tout cas si il doit y avoir un menteur, un tricheur ou un voleur dans cette affaire, je sais de quel côté mon avis va pencher…!!!
Sans surprise vu que...
BigZ a écrit :
ven. 12 févr. 2021 10:52
Il est tellement fort notre McSo national :mrgreen: :mrgreen:

C'est un maitre de la communication et il s'en sortira forcément avec le beau rôle.
;)

Personnellement je vais faire preuve de retenue au moment de juger, surtout sans avoir accès aux éléments pertinents. J'ai que de l'amour pour Chris, c'est une divinité locale à juste titre, et je n’exclurais pas qu'il n'ait rien à se reprocher de grave dans cette histoire. Mais à l'inverse, je sais que derrière cet immense charme, il y a un type incroyablement intelligent, formidable communiquant qui n'a probablement rien contre l'argent et suffisament d'égo pour essayer de la mettre au cul de cette nouvelle direction qui a eu l'outrecuidance de vouloir faire table rase du passé.

Prudence, donc. Y a de bonnes raisons d'imaginer qu'aucune des deux parties n'agit à 100% en bonne foi.

Avatar de l’utilisateur
indy
Messages : 2769
Inscription : ven. 2 sept. 2011 12:01

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par indy » ven. 12 févr. 2021 11:13

On va dire que y'a des trucs louches sur McSo, qui avait même fait réfléchir la fondation à sauver le club quand y avaient ouvert les tiroirs... et à l'inverse, la première chose qu'ils avaient en tête c'était de se séparer du contrat et par définition de McSo lui-même dès 2018.

Au final c'était une ambiance pourrave avec une bataille de coqs entre le club qui emmerdait McSo et McSo qui emmerdait le club.... tout le monde est perdant dans cette situation.

Mais si vous pensez que McSo va faire une once de fleur au club financièrement...réfléchissez encore :twisted:

BigZ
Messages : 3650
Inscription : mar. 13 déc. 2011 11:46

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par BigZ » ven. 12 févr. 2021 11:19

scoutsh a écrit :
ven. 12 févr. 2021 11:04
Si la moitié de ce qui m'a été raconté à l'époque est vrai, la fondation devrait avoir aucun mal à justifier le licenciement pour juste motif. Après, c'est toujours la même histoire, il s'agit d'une seule source, ex employé de surcroît.
Je vous donnerai pas les infos, mais disons que CMS se serait fait beaucoup d'argent sur le dos du club.
Mais encore une fois, les choses se vérifieront ou non aux Prudhommes et ça n'enlève rien au fait que sans CMS, on parlerait certainement pas d'un club confirmé de LNA à Genève.
J'en ai aussi entendu de très bonne sur Mcso et ses éventuelles magouilles. (Aurai t-on la même source ? :mrgreen: )

Mais je crois qu'il n'y a pas de preuve manifeste à montrer devant un tribunal, malheureusement pour la Fondation.

Je pense, comme Cole, que Mcso est pas tout blanc dans cette affaire, mais je n'ai aucun doute quant à l'issue de l'affaire :D

scoutsh
Messages : 4434
Inscription : lun. 9 janv. 2012 11:29

Re: McS la fin d'un cycle?

Message par scoutsh » ven. 12 févr. 2021 11:35

BigZ a écrit :
ven. 12 févr. 2021 11:19
scoutsh a écrit :
ven. 12 févr. 2021 11:04
Si la moitié de ce qui m'a été raconté à l'époque est vrai, la fondation devrait avoir aucun mal à justifier le licenciement pour juste motif. Après, c'est toujours la même histoire, il s'agit d'une seule source, ex employé de surcroît.
Je vous donnerai pas les infos, mais disons que CMS se serait fait beaucoup d'argent sur le dos du club.
Mais encore une fois, les choses se vérifieront ou non aux Prudhommes et ça n'enlève rien au fait que sans CMS, on parlerait certainement pas d'un club confirmé de LNA à Genève.
J'en ai aussi entendu de très bonne sur Mcso et ses éventuelles magouilles. (Aurai t-on la même source ? :mrgreen: )

Mais je crois qu'il n'y a pas de preuve manifeste à montrer devant un tribunal, malheureusement pour la Fondation.

Je pense, comme Cole, que Mcso est pas tout blanc dans cette affaire, mais je n'ai aucun doute quant à l'issue de l'affaire :D
Peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Au-delà de tout ça, y'a déjà les magouilles qui sont sorties dans la presse, la plus emblématique étant le LHC ou la douce gabegie entre les comptes de la SA et l'association. Perso, je suis toujours parti du principe que si on voulait continuer à avoir un club en LNA, fallait mieux fermer les yeux sur certaines choses et que la fin justifiait les moyens. Et pis bon, c'était quand même bonnard d'avoir un club ferme à l'autre bout du lac :mrgreen:
Maintenant, avec un support comme la fondation, les magouilles n'ont plus raison d'être et à la fin y'a une différence entre magouiller pour le bien du club (comme les deux exemples précités) ou pour son propre compte, ce sera au juge de trancher en fonction de ce qui sera amené sur la table lors du procès.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités