[LNA] Les budgets des clubs

Ce qu'il se passe dans les autres patinoires du pays, dans le bureau du juge unique, en équipe nationale...
gshc23
Messages : 156
Inscription : sam. 28 janv. 2012 11:48

Re: [2014-2015] Avec quelle équipe ?

Message par gshc23 » lun. 13 oct. 2014 16:09

Il arrive en fin de semaine à ce que j'ai compris. Par contre avec cet engagement il faut définitivement arrêter de croire ou de se persuader qu'on à un petit budget bien géré etc... on est dans le top 5 de la ligue POINT BARRE

Avatar de l’utilisateur
Totor
Messages : 1023
Inscription : mer. 19 mars 2014 10:31
Localisation : La Plaine

Re: [2014-2015] Avec quelle équipe ?

Message par Totor » lun. 13 oct. 2014 16:25

gshc23 a écrit :Il arrive en fin de semaine à ce que j'ai compris. Par contre avec cet engagement il faut définitivement arrêter de croire ou de se persuader qu'on à un petit budget bien géré etc... on est dans le top 5 de la ligue POINT BARRE
Pourquoi tu avais encore des doutes ?!?

gshc23
Messages : 156
Inscription : sam. 28 janv. 2012 11:48

Re: [2014-2015] Avec quelle équipe ?

Message par gshc23 » lun. 13 oct. 2014 16:31

Totor a écrit :
gshc23 a écrit :Il arrive en fin de semaine à ce que j'ai compris. Par contre avec cet engagement il faut définitivement arrêter de croire ou de se persuader qu'on à un petit budget bien géré etc... on est dans le top 5 de la ligue POINT BARRE
Pourquoi tu avais encore des doutes ?!?
Moi plus du tout! Mais il me semble que sur ce forum quelques personnes croient encore qu'on a le 10 ème budget de la ligue malgré notre effectif :D :D

Avatar de l’utilisateur
xeriss
Messages : 487
Inscription : sam. 21 sept. 2013 02:32

Re: [2014-2015] Avec quelle équipe ?

Message par xeriss » lun. 13 oct. 2014 17:23

ça donnerait ? :

1. Berne
2.Zurich
3. Zoug
4. Davos
5. Lugano
6. Fribourg
7. Genève
8. Kloten
9. Bienne
10.Lausanne
11. Rappi
12. Ambri

J'hésite entre fribourg et Genève et Lausanne et Rappi, mais c'est à peu près comme ça que j'imagine le classement des budgets...

Qu'en pensez-vous ?

George Best
Messages : 75
Inscription : mer. 8 oct. 2014 22:11

Re: [2014-2015] Avec quelle équipe ?

Message par George Best » lun. 13 oct. 2014 19:00

Les budgets?? C'est tout simple.

Zsc
Kloten
Zoug
Fribourg
Berne
Lugano
Davos
Servette
Rapperswil
Lausanne
Bienne
Ambri

Avatar de l’utilisateur
Cole
Messages : 5063
Inscription : ven. 2 sept. 2011 11:01
Localisation : Le Chats-Noirs HC, c'est nous

Re: [LNA] Les budgets des clubs

Message par Cole » lun. 13 oct. 2014 19:36

Jusqu'ici l'équipe était meilleure marché que celle de la saison dernière (à moins d'avoir surpayé les étrangers). Malgré tout il semble qu'il n'a pas du tout été évident de réunir l'argent pour Lombardi. Sans les salaires de Almond, Stephan et Hollenstein à charge j'ai du mal à voir ou vous voyez arriver une grosse manne d'argent.

Si l'embauche de Lombo avait été une formalité financière on pourrait en parler à la rigueur, mais la. A vrai dire, en cas de départ d'un étranger il serait même possible que l'équipe soit toujours meilleure marché que la dernière !

John Doe
Messages : 2145
Inscription : lun. 13 mai 2013 18:39

Re: [2014-2015] Avec quelle équipe ?

Message par John Doe » lun. 13 oct. 2014 19:54

George Best a écrit :Les budgets?? C'est tout simple.

Zsc
Kloten
Zoug
Fribourg
Berne
Lugano
Davos
Servette
Rapperswil
Lausanne
Bienne
Ambri
J'aurais tendance à placer Lugano (because la famille Mantegazza) et Davos (because la Spengler et son double million et demi de bénéfice) devant Berne, à faire une rocade entre Lausanne et Rappi et à mettre Bienne en queue de classement derrière Ambri. Ce qui donnerait : ZSC-Kloten-Zoug-HCFG-Lugano-Davos-Berne-GSHC-Lausanne-Rappi-Ambri-Bienne.

LEMIEUX66
Messages : 1141
Inscription : mer. 3 oct. 2012 22:57

Re: [LNA] Les budgets des clubs

Message par LEMIEUX66 » dim. 3 mai 2015 16:02

http://www.planetehockey.com/news-klote ... 52267.html

Donc, si je reprends les chiffres précédents, les charges de Kloten étaient annoncées à 18 mios et la perte selon l'article, se monte à 8 mios -> un CA de 10 mios...

Moi je dis bravo à la ligue suisse d'autoriser un club qui arrive à dégager une perte équivalente à 80% de son CA, qui plus est qui était en faillite sur le simple fait d'un repreneur qui aura donc mis près de 20 mios en trois ans dans le club.

Intéressant de voir ce qu'il va se passer avec les nouveaux investisseurs canadiens qui ont repris le club mais du côté des supporters de Kloten, je commencerai à m'inquiéter...

gilles74
Messages : 1880
Inscription : dim. 11 sept. 2011 19:58
Localisation : France voisine Bons en Chablais

Re: [LNA] Les budgets des clubs

Message par gilles74 » dim. 3 mai 2015 16:27

LEMIEUX66 a écrit :http://www.planetehockey.com/news-klote ... 52267.html

Donc, si je reprends les chiffres précédents, les charges de Kloten étaient annoncées à 18 mios et la perte selon l'article, se monte à 8 mios -> un CA de 10 mios...

Moi je dis bravo à la ligue suisse d'autoriser un club qui arrive à dégager une perte équivalente à 80% de son CA, qui plus est qui était en faillite sur le simple fait d'un repreneur qui aura donc mis près de 20 mios en trois ans dans le club.

Intéressant de voir ce qu'il va se passer avec les nouveaux investisseurs canadiens qui ont repris le club mais du côté des supporters de Kloten, je commencerai à m'inquiéter...
Un budget à perte de 5 millions prévu ( sans imprévus ) pour la saison prochaine :shock:
Le trou se creuse, et c'est inquiétant, surtout que l'article parle des sous mis de la poche de l'ancien propriétaire. Mais je me doute aussi que les investisseurs canadiens ne sont pas des imbéciles et savent où ils mettent les pieds. Les rentrées d'argent liées au sponsoring sont extrêmement fluctuantes et volatiles, et je suppose que ces canadiens ont fait études sur études, ont reniflé le terrain, et sont sur de rentrer dans leurs fonds. Ce ne sont pas d'exotiques hommes d'affaires venus d'on ne sait où, et qui repartent vers l'inconnu en passant par la case prison! ( enfin j'espère pour ce club ).

Avatar de l’utilisateur
xeriss
Messages : 487
Inscription : sam. 21 sept. 2013 02:32

Re: [LNA] Les budgets des clubs

Message par xeriss » dim. 3 mai 2015 17:24

gilles74 a écrit : Ce ne sont pas d'exotiques hommes d'affaires venus d'on ne sait où, et qui repartent vers l'inconnu en passant par la case prison! ( enfin j'espère pour ce club ).
En septembre sortira un livre de Marc Roger qui explique son point de vue sur l'affaire du servette FC (éditions de l'archipel) avis aux intéressés.

gilles74
Messages : 1880
Inscription : dim. 11 sept. 2011 19:58
Localisation : France voisine Bons en Chablais

Re: [LNA] Les budgets des clubs

Message par gilles74 » dim. 3 mai 2015 17:34

xeriss a écrit :
gilles74 a écrit : Ce ne sont pas d'exotiques hommes d'affaires venus d'on ne sait où, et qui repartent vers l'inconnu en passant par la case prison! ( enfin j'espère pour ce club ).
En septembre sortira un livre de Marc Roger qui explique son point de vue sur l'affaire du servette FC (éditions de l'archipel) avis aux intéressés.
Ca peut être intéressant, je crois que Marc Roger a toujours affirmé avoir été un peu le pigeon dans cette affaire, et avoir payé pour beaucoup d'autres? De toute façon, ces affaires sont souvent complexes, et un homme seul coupable, ça arrange surement pas mal de monde...

BigZ
Messages : 3537
Inscription : mar. 13 déc. 2011 11:46

Re: [LNA] Les budgets des clubs

Message par BigZ » mar. 29 janv. 2019 11:36

plouf a écrit :
mar. 29 janv. 2019 10:51
Si j'ai décidé de réunir les informations sur les budgets des clubs, c'est parce je lisais régulièrement que le gshc avait un budget comparable au top4 du championnat. Sur la base de ces informations, il est impossible de tenir un classement précis de ce classement, par contre, il devient impossible d'affirmer que le gshc a un budget comparable à Zurich, Lugano ou Bern.
Donc si je résume tu as décidé de réunir les informations sur les budget des clubs sur ton blog malgré le fait qu'on te dit tous depuis plusieurs années que ça sert a rien, que c'est incomparable tant qu'on sait pas ce qui est exactement dans ces budgets.

Ensuite dans la même phrase tu dis qu'il t'es impossible de tenir un classement précis (oui c'est ce qu'on disait) par contre il est impossible d'affirmer qu'on a un budget comparable a Z, Lugano ou Berne.... Oui en effet, comme il est impossible d'affirmer le contraire.

Perso j'ai mal à la tête en relisant ta première phrase :D

scoutsh
Messages : 3988
Inscription : lun. 9 janv. 2012 11:29

Re: [LNA] Les budgets des clubs

Message par scoutsh » mer. 16 sept. 2020 10:19


Torquemada
Messages : 859
Inscription : ven. 10 mars 2017 15:15

Re: [LNA] Les budgets des clubs

Message par Torquemada » mer. 4 nov. 2020 10:49

Dans la Tdg du jour :

Ce que cache la création récente de la «National League AG»
Le 16 juillet dernier, les douze clubs de première division du hockey suisse ont créé une société anonyme. Leurs intentions sont claires et parfois radicales. Décryptage.
Emmanuel Favre
Publié aujourd’hui à 10h22

Les architectes du hockey suisse de demain s’inspirent du modèle d’affaire nord-américain.

La société est inscrite au registre du commerce du Canton de Berne depuis le 16 juillet 2020 sous l’identité «National League AG». Son numéro: CH-036.3.082.082-2. Capitalisée à hauteur de 120’000 francs, soit une mise de 10’000 francs de la part de chaque club de la première division helvétique, elle est administrée par Denis Vaucher et Matthias Berner.

La création de cette société anonyme témoigne de la ferme intention des clubs de National League de gérer leur structure de façon autonome, donc de s’affranchir de la tutelle de la Fédération (Swiss Ice Hockey) alors qu’elle en est la vitrine.

Selon nos informations, ces équipes planchent sur trois axes majeurs, qui, s’ils se concrétisent, pourraient chambouler le paysage hockeyistique suisse.

Gestion de la commercialisation

Elles souhaitent d’abord gérer la commercialisation de leur produit, notamment la vente des droits de télévision. En 2019-2020, alors que le contrat qui lie Swiss Ice Hockey aux partenaires de diffusion (UPC et la SSR) jusqu’au terme de la saison 2021-2022 s'élevait à 35,4 millions de francs, chaque club de première division avait perçu 2,095 millions de francs. Un chiffre qui englobe la manne des sponsors communs à l’ensemble de la Ligue, dont PostFinance.

Plusieurs dirigeants nous l’ont murmuré: ils estiment que la part dévolue à Swiss Ice Hockey est trop élevée et ont l’intention de la récupérer et de conclure des accords au cas par cas avec la maison mère pour accéder à certains services, notamment juridiques.

Pression sur les salaires des Suisses

Certaines d’entre elles entendent ensuite exercer une pression sur les salaires des joueurs nationaux. Le «gentlemen’s agreement» en vigueur (interdiction d’inscrire plus de quatre hockeyeurs étrangers sur une feuille de match) accorde le gros bout du bâton aux Suisses, qui évoluent dans un environnement où la concurrence pour l’obtention d’une place de travail est faible. Et où les directeurs sportifs octroient souvent des contrats saisonniers d’une valeur supérieure à 200’000 francs à des patineurs contraints d’assumer des rôles marginaux.

C’est ainsi que, en conclave, le CP Berne a proposé d’augmenter à huit le nombre d’étrangers éligibles pour une partie. Le raisonnement: un Slovaque, un Danois ou un Norvégien rejoindrait la Suisse en vélo, pour un salaire de 50’000 euros, pour évoluer sur un troisième ou un quatrième bloc.

Selon nos sources, la proposition n’a pas suscité l'enthousiasme de la majorité du collège, qui préfère s’engager sur la voie de l’étude de la faisabilité d’un plafond salarial. Le cas échéant, chaque société ne pourrait pas dépenser plus qu’un montant qui demeure à définir, le même pour tout le monde, pour rémunérer l’ensemble de ses joueurs. Ce modèle d’affaire avait été instauré en 2005 par la ligue professionnelle nord-américaine (NHL), où les revenus sont répartis à part égales entre les propriétaires et les hockeyeurs.

Une ligue fermée comme objectif

Elles étudient encore la possibilité de modifier le format de compétition en se dirigeant vers la création d’une National League fermée ou, du moins, qui en aurait les atours. S’il est presque acquis que treize clubs patineront au plus haut niveau national en 2021-2022, les organisations laissent la porte ouverte pour accueillir un quatorzième partenaire à moyenne échéance. Et ce pour autant que le candidat réponde à des critères stricts sur les plans économique, infrastructurel et sportif. Dans ce cadre, comme c’est formellement le cas cette saison en raison d’une adaptation aux effets de la pandémie, elles cherchent surtout à éviter une relégation sportive et, donc, à effectuer des dépenses de panique pour tenter d’y échapper. Elles ont cependant conscience que le mode de jeu présenté devra laisser penser à l’existence d’une porosité avec la Swiss League afin d’être en conformité avec la loi sur les cartels.

La Swiss League étudie dans son coin

La Swiss League, justement, a réagi après la naissance de la «National League AG». Moins exposée à l’écran que la grande ligue (chaque club a néanmoins perçu 240’000 francs en 2019-2020), l’ex-LNB a recouru aux conseils de l’ancien directeur de la Fédération Ueli Schwarz pour dessiner un avenir où la National League s’engageait sur une voie solitaire. Les présidents de ces formations se réunissent sur une base régulière pour travailler sur le dossier. Mais ceux des farm teams (donc liés à des clubs de National League) ne sont pas conviés aux séances de travail.

‹‹Plusieurs grandes villes ne sont pas représentées sur la carte du hockey suisse. Il y a un bon marché à construire››

Cette task force, qui maintient ses liens avec la National League, cherche des solutions pour valoriser l’image de son produit afin de pouvoir générer ses propres revenus. L’idée est évidemment de conclure des accords avec un ou des diffuseurs et de dénicher un partenaire commercial susceptible de devenir le sponsor titre d’une ligue qui changerait d’identité.

La quête d’attractivité devrait s’accompagner de l’exclusion des farm teams (les GCK Lions, le HCB Ticino Rockets et l'EVZ Academy), qui évoluent devant des estrades quasi désertes même quand le Covid-19 ne rôde pas. «Plusieurs grandes villes ne sont pas représentées sur la carte du hockey suisse, estime un dirigeant. Nous avons la conviction qu’il y a un bon marché à construire.»

Publié aujourd’hui à 10h22

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités